Qui Sommes Nous

Le Forum des Femmes pour la Gouvernance des Ressources Naturelles

FFGRN en sigle, est une organisation regroupant les femmes de la société civile, dont la mission vise à constituer un noyau des femmes qui lutte pour la bonne gouvernance dans la gestion des ressources naturelles et la prise en compte des questions sexo-spécifiques dans les politiques publiques .

Le FFGRN  est donc  une organisation des femmes non seulement  des médias mais également  de la société civile,  des confessions religieuses et autres  œuvrant dans le secteur des ressources naturelles. Elles ont toutes été participantes aux 3 différentes  formations sur la gouvernance des ressources naturelles organisées par OSISA, Open Society Initiative for Southern Africa. Tout est parti du constat selon lequel  la  RDC est un pays potentiellement riche  dont la majorité de la population est composée des femmes et des jeunes. Cependant, malgré la richesse de son sol et de son sous-sol , une grande partie des femmes vivent encore dans la pauvreté avec comme conséquences le faible accès aux services sociaux de base et de violations multiples de leurs droits. Au regard de ce tableau sombre, le forum reste convaincu que la répartition équitable des recettes provenant des ressources naturelles pourrait contribuer à résorber cette pauvreté et pourquoi pas créer une classe moyenne. Aussi,  la place et le rôle des médias dans la vulgarisation de cette problématique notamment les droits des communautés locales, les droits des femmes et des enfants, les impacts socio-environnementaux  sont-ils indispensable… D’où la nécessité de mettre en place   un cadre d’échange pour conjuguer les efforts ensemble et  militer pour la transparence dans le secteur extractif.

Voilà pourquoi cette plate-forme a été créée le 4 Mai 2016 à Lubumbashi dans le haut-Katanga à l’issue de la troisième édition de la formation sur les ressources naturelles tenue du 2 au 4 Mai 2016. Ce,   conformément à la loi numéro 004/2001 du 20 juillet 2001 portant dispositions générales applicables aux associations sans but lucratif.

En ce qui concerne sa vision, le FFGRN veut un Congo où la gestion transparente du secteur extractif contribue au développement durable des congolais.  Elle poursuit plusieurs objectifs notamment :

-Impliquer les femmes dans la formulation, mise en œuvre et monitoring des politiques publiques dans le secteur extractif,

Il s’agit aussi d’assurer le renforcement des capacités des femmes et l’éducation populaire sur les impacts de l’extractivisme, de favoriser les échanges de bonnes pratiques en matière de plaidoyer sur la bonne gouvernance des ressources naturelles  et  de contribuer à l’autonomisation des femmes travaillant dans les zones d’exploitation minière.

-Consolider les actions des OSC en faveur des communautés affectées par les activités extractives

-Promouvoir les réformes institutionnelles pour plus de transparence dans le secteur extractif,

-Promouvoir les outils innovants pour le plaidoyer et le contrôle citoyen de l’action publique dans le secteur extractif.